Nids de boues

La nature comme source d’inspiration.

Observer la nature, changer d’échelles, voir le très grand et le tout petit, s’en inspirer, jouer avec l’équilibre.

Pour ce projet 2017, les petites abeilles de l’atelier ont été invitées à observer des nids d’insectes.
Suite à un cycle d’apprentissage sur le tour du potier, les réalisations collectées ont été transformées, remodelées, détournées pour construire des sculptures biomorphiques en équilibre. De véritables petites maisons de boues et debout exposées aux printemps dans le hall des Ateliers de la rue Raisins.

 

Olympe et Tartare

Revisiter ou découvrir l’esthétique des célèbres Céramiques à Figures Rouges et Noires de la Grèce Antique.

Athéna, Ulysse, Ixion, Charybde et Scylla, les Danaïdes, Médée, Pan, Cerbère, Méduse….
De la montagne des dieux aux tréfonds des enfers, milles vies se croisent, milles histoires s’entremêlent, dessinant la grande généalogie de la mythologie.
Un voyage dans le temps qui éclaire le présent à la lumière du passé.
Avec ce thème de l’année 2016, les enfants ont œuvré à la réalisation de pantins de terre représentant des chimères issues de leur imagination. Les ados et les adultes se sont attelés à cet exercice difficile qu’est le dessin sur volume, les premiers autour de l’Odyssée d’Ulysse, les seconds selon une histoire de leur choix. Ces derniers apprirent à confectionner des jarres de tailles moyennes, tournées et montées en plusieurs parties et décorées avec des engobes polis, cirés, rehaussés de touches d’or.

Un très grand merci à Jean Porcherot, conteur spécialiste et passionné de mythologie, qui a généreusement partagé ses connaissances et guidé petits et grands dans cette belle aventure.

Expo à la librairie des croquelinottes à Saint-Etienne.

 

 

Ombre et lumière

En 2015, nous avons travaillé sur le thème de la porcelaine papier. Les groupes d’adultes et d’ados ont été amenés à confectionner des luminaires. Le travail des enfants a été axé sur le cinéma. Après avoir choisi ensemble un genre cinématographique, ils ont collectivement écrit un petit scénario puis l’ont illustré sur de fines plaques de porcelaine, semblables à des extraits de pellicules. L’idée étant de dessiner avec de la lumière en jouant sur l’épaisseur de la terre, laissant ainsi apparaître une image par translucidité, selon le principe de lithophanie. Ces histoires ont ensuite été racontées aux enfants et enregistrées par la conteuse Daria Sors lors d’une visite de l’exposition à la librairie jeunesse Les Croquelinottes.